Monday, July 11, 2016

En français!

My presentation at the Michel de Certeau shindig in March has been translated into French by the redoubtable convener. It sounds most impressive if you recite it through your nose. Here's a soupçon:

    Il y a d’intrigantes affinités entre la voie de la religion vécue et les idées de Michel de Certeau, mais avec une différence. Quand Certeau décrit des pratiques ostensiblement séculières triomphant d’écritures et de structures séculières (je dis « ostensiblement », car l’électricité de la vie des tactiques me semble spirituelle, même dans les Arts de faire), le courant américain de la religion vécue décrit et dans une certaine mesure célèbre les manières dont des tactiques religieuses triomphent de stratégies religieuses. Il serait facile de donner des exemples de tactiques religieuses sur la manière d’habiter, de se déplacer, de parler, de lire, de faire ses achats, de cuisiner.
    Ces ruses, ces surprises, ces bons tours en matière religieuse dépassent les « stratégies » religieuses à trois niveaux : d’abord dans leurs propres traditions religieuses, puis sur le terrain d’un paysage religieux où même leur propre tradition est étrangère, et spécialement dans les villes où la créativité religieuse a été mise à l’épreuve aux États-Unis, enfin dans les rencontres avec des fidèles venant d’autres religions tout aussi dépourvus d’un « propre ». Le quotidien de la ville est hétérologique en religion.
    Cela ne veut pas dire que ces tacticiens spirituels ne sont pas aussi à la manœuvre dans un paysage sécularisé, mais cela conduirait à des débats sur la nature religieuse – encore protestante – du sécularisme américain . En tout cas ces entrelacs de tactiques nous mènent au point de rupture d’une distinction stable entre « tactiques » et « stratégies ». L’image est plus complexe, spécialement quand des tactiques s’agglomèrent en stratégies, mais la distinction entre les deux demeure éclairante. La spiritualité soulignée par la religion vécue semble profondément liée aux moments tactiques dans cette complexité.

A selection of the presentations, including mine, are being shown to publishers... Thanks to China, where I encountered the international certalian network, I may one day have a fracophone item in my resumé!

No comments: